Ergonomie

Vous souhaitez prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS) sur vos postes de travail.

Vous repérez, dans votre entreprise :

  • Une augmentation des accidents du travail et/ou maladies professionnelles
  • Des douleurs exprimées par vos salariés, des conditions de travail pénibles
  • Un problème d’organisation du travail générant des contraintes physiques
  • Une difficulté d’adéquation entre un salarié et son poste de travail.

Votre médecin du travail peut vous proposer une démarche ergonomique, qui passe par une analyse approfondie du poste et de l’activité de travail des salariés concernés, visant à transformer le travail pour préserver la santé des opérateurs. Elle requiert l’adhésion de différents acteurs (entreprise, médecin, salariés) à un projet commun d’amélioration des conditions de travail.

Vous envisagez des travaux, un déménagement, une réimplantation des bureaux ou des équipements.

Dans le cadre de ses missions, le service de prévention et de santé au travail (SPST) conseille l’employeur pour diminuer les risques professionnels et améliorer la QVCT (qualité de vie et des conditions de travail). Vous devez solliciter votre SPST (Code du travail, article L 4622-2 et R4624-1) et mettre à jour votre document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) (article L4121-3).

Dans ce cadre, l’ergonome vous apportera son expertise sur la future organisation. Cette démarche collaborative anticipée peut permettre d’optimiser la démarche, en conjuguant les approches économique, architecturale et bien-être et santé au travail.

Vous souhaitez améliorer les postes de travail sur écran.

Vous repérez des salariés qui travaillent sur un poste informatique et qui expriment des douleurs. Les pathologies des membres supérieurs (tendinite, canal carpien…) surviennent aussi chez des salariés travaillant sur les postes informatiques.

Les ergonomes ou les assistantes de prévention (formées spécifiquement) peuvent intervenir pour :

  •  Mener une étude de poste et formuler des préconisations
  •  Sensibiliser les salariés à l’ergonomie du travail sur écran
  •  Conseiller l’entreprise dans l’achat de mobilier de bureau
  •  Conseiller l’entreprise dans la mise de place d’open space ou de flex office

Vous souhaitez organiser du télétravail.

Le télétravail bien que réalisé au domicile privé du salarié ou un tiers lieu, reste une situation de travail placée sous la responsabilité de l’employeur. Il doit donc veiller à ce que les conditions de travail ne soient pas dégradées.

Avant de télétravailler, quelques questions à se poser :

  • L’aménagement de l’espace de travail est-il cohérent avec le travail sur écran (pièce dédiée, mobilier adapté) ?
  • Les outils de travail sont-ils fournis et adaptés (ordinateur ou périphériques adaptés) ?
  • L’organisation du travail a-t-elle été réfléchie (charte, respect des horaires, droit à la déconnexion, supervision) ?
  • Des questions, un doute : contactez votre service de prévention et de santé au travail.

Pour aller plus loin : Télétravail : Quels risques ? Quelles pistes de prévention ? (ED 6384, INRS 2020)

Vous souhaitez sensibiliser vos salariés pour qu’ils préservent leur dos et plus généralement leur corps.

Vous pouvez mettre en place une démarche de prévention des risques liés à l’activité physique (PRAP). Celle-ci vise à modifier les comportements des salariés. Vous pouvez vous rapprocher de votre médecin du travail pour obtenir davantage d’informations, ou contacter directement un organisme habilité (voir liste INRS 2022).

Références

Veuillez cliquer ici pour faire votre sélection

  1. Fiche d’entreprise (Articles D4624-37 à D4624-41)

Ressources

Veuillez cliquer ici pour faire votre sélection

Pour aller plus loin…

Veuillez cliquer ici pour faire votre sélection

Prévention des risques professionnels Risques chimiques Risques liés à l’environnement de travail Risques psychosociaux

14 centres de santé en Isère

Trouver votre centre

Flèche lien

Lien

Contactez -nous

Une question, un conseil ?
Nous vous répondons ici !

Lien